dimanche 18 décembre 2011

Réel bonheur

4 de couv' :
"Le bonheur, même quand il vous est donné d'un coup, il faut se retenir d'en jouir trop vite, il faut en faire de petites provisions pour les jours d'après."
A 28 ans, Pierre a tout quitté du jour au lendemain pour aller vivre à la cmapagne. Tout, c'est-à-dire Paris, ses études, le milieu de la mode... Dans ce coin très vert, un peu paumé, il soigne ses chiens et son jardin, ramasse des vieilleries et les vend, tout en entamant la biographie d'une artiste animalière du XIXe siècle, Rosa Bonheur, la bien nommée.
Avec pudeur, ironie, parfois provocation et pas mal de drôlerie, Anne Percin dévoile les secrets de ce jeune homme à la beauté féroce. Des fantômes, vivants ou morts, le hantent. Ainsi qu'une très grande histoire d'amour dont il a cru se préserver...
Un premier roman débordant de vie et d'intelligence.

Que dire de ce roman qui ne soit déjà dit dans le quatrième de couverture, et sans en rien révéler, si ce n'est que c'est une belle histoire, une belle histoire d'amour. 
De deuil aussi, ou comment (ré)apprendre à aimer quand on a connu un deuil qui vous a marqué à vie. On est nombreux à avoir vécu cela. Je suis heureuse qu'Anne Percin l'ait si bien écrit.

Ce fut en tout cas un vrai bonheur de le lire, je viens de le finir, et c'est une belle façon de démarrer une journée.
.

2 commentaires:

  1. bonsoir,
    il a l'air tous doux ce livre c'est l'impression que j'ai à te lire..
    Je profite de mon passage ici pour te souhaiter de bonnes fêtes, un très joyeux noël (je repasserai pour le nouvel an)
    Gros bisous

    Valérie

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est l'impression que tu as eu, mission accomplie !

    RépondreSupprimer